#foodtech : Ÿnsect lève 125 millions de dollars pour devenir le leader mondial des protéines alternatives

#foodtech : Ÿnsect lève 125 millions de dollars pour devenir le leader mondial des protéines alternatives

Une reconnaissance internationale : Ÿnsect signe le plus important tour de table sur le marché mondial des protéines alternatives pour devenir le premier fournisseur d’ingrédients premium destinés à l’alimentation animale et aux engrais organiques.
· Développement d’un nouvel outil industriel : cette levée de fonds va permettre à Ÿnsect de financer Ÿnfarm, son nouveau site de production, à Poulainville (Hauts-de-France). Ce site, conçu avec des technologies de rupture assurant des bénéfices environnementaux, permettra l’élevage et la transformation d’insectes à grande échelle.
· Accélération du développement international : Ÿnsect renforce son positionnement sur le marché européen et prépare son implantation sur plusieurs marchés internationaux à fort potentiel.
· La majorité des investisseurs historiques d’Ÿnsect (le fonds Ecotechnologies géré par Bpifrance, Quadia, Demeter et Vis Vires New Protein Ventures) participent à ce nouveau tour de table mené par Astanor Ventures, avec le fonds Large Venture de Bpifrance, IdInvest Partners, Picardie Investissement , Crédit Agricole Brie Picardie et Caisse d’Epargne Hauts-de-France (France), Talis Capital (UK), Finasucre et Compagnie du Bois Sauvage (Belgique), Happiness Capital (Hong Kong) et un family office singapourien.

Paris, le 21 février 2019Ÿnsect, entreprise française innovante spécialisée dans l’élevage d’insectes et leur transformation en ingrédients premium destinés aux marchés de l’alimentation animale (animaux domestiques et poissons) et des engrais organiques, annonce aujourd’hui le premier closing d’une levée de fonds de Série C de 125 millions de dollars (110 millions d’euros). Ce tour de table va permettre à l’entreprise d’accélérer considérablement sa production en construisant la plus grande ferme d’insectes au monde et d’amorcer son développement international, particulièrement en Amérique du Nord. Mené par Astanor Ventures et appuyé par plusieurs fonds d’investissement internationaux – Bpifrance (à travers les fonds Ecotechnologies et Large Venture), Talis Capital, IdInvest Partners, Finasucre et Compagnie du Bois Sauvage -, cet investissement est à ce jour le plus important jamais réalisé hors des Etats-Unis dans le domaine de l’AgTech.

La mission d’Ÿnsect est d’utiliser les qualités naturelles des insectes à grande échelle pour participer à la création d’une filière agroalimentaire durable et répondre à la demande mondiale croissante de consommation de protéines. Fondée en 2011 par Antoine Hubert, PDG et ingénieur agronome de 36 ans, avec ses associés Jean-Gabriel Levon, Alexis Angot et Fabrice Berro, Ÿnsect ambitionne de devenir le leader mondial du secteur des protéines alternatives.

Contrairement à ses principaux concurrents positionnés sur le marché des commodités, Ÿnsect a fait le pari du Molitor, un petit scarabée connu sous le nom de ver de farine, non seulement adapté à la production à grande échelle, mais permettant également de produire deux produits premium de façon durable : ŸnMeal et ŸnFrass. Le premier est un nutriment pour les animaux, dont les performances nutritionnelles exceptionnelles et les bénéfices santé pour, entre autres, les crevettes, saumons, truites et bars ont été démontrés. Le second, un fertilisant de haute qualité dont l’efficacité est prouvée sur de nombreuses cultures. La technologie de rupture développée par Ÿnsect permettant d’automatiser l’intégralité du process de production est protégée par 25 brevets, qui font d’Ÿnsect le premier détenteur mondial de brevets sur les insectes.

Ce nouveau tour de table qui porte à 175 millions de dollars les fonds déjà levés depuis la création de l’entreprise il y a 7 ans, va permettre à Ÿnsect d’accélérer significativement son développement avec la construction d’Ÿnfarm, une ferme verticale de grande échelle, basée à Poulainville, au sein de la métropole d’Amiens. Ce site, qui s’ajoute à l’unité de Dole (Jura) inaugurée en 2016, permettra d’accroître significativement la production destinée aux marchés européens de l’alimentation animale, ainsi que celui des fertilisants, et fera d’Ÿnsect le plus grand producteur d’insectes du monde. Lorsqu’elle aura atteint son plein rendement, Ÿnfarm produira environ 20.000 tonnes de protéines par an. En parallèle de ces développements en France, Ÿnsect prévoit d’accélérer son programme d’expansion internationale en préparant une nouvelle usine en Amérique du Nord.

Le marché mondial de la nourriture animale est en croissance rapide et estimé à 500 milliards de dollars, alors que le marché des fertilisants représente environ 200 milliards de dollars. Ÿnsect dispose déjà d’un carnet de commandes de 70 millions de dollars de chiffre d’affaires sur les quatre prochaines années.

Pour Antoine Hubert, Président fondateur d’Ÿnsect : « Ce tour de table record réalisé auprès d’investisseurs internationaux de premier plan démontre notre avance sur le marché et valide la pertinence de notre vision fondatrice : créer un marché en apportant une solution innovante respectueuse de la chaîne alimentaire et de la naturalité. Nous nous inscrivons ainsi résolument dans le mouvement de la ‘Tech For Good’ qui promeut l’innovation à impact positif sur la société. Dans un marché très dynamique de l’alimentation animale et des engrais organiques, actuellement estimé à 700 milliards de dollars, nous sommes fiers qu’un acteur français devienne le chef de file d’une nouvelle filière industrielle en apportant au secteur des protéines alternatives, à la fois le produit le plus premium du marché et une capacité de production à grande échelle, grâce à un outil industriel à la pointe de l’innovation. »

Eric Archambeau, cofondateur d’Astanor Ventures, qui rejoint le conseil d’administration d’Ÿnsect, ajoute : « Nous sommes ravis d’être leader sur cet investissement et de continuer notre association avec Ÿnsect, car le niveau d’ambition de ses fondateurs est remarquable et le procédé de production est expansible de façon inhérente. Ce sont les éléments clés de toute entreprise AgTech en développement, qui confèrent à l’équipe la capacité de produire l’impact et le changement systémique que nous recherchons dans nos investissements. Nous croyons fermement qu’Ÿnsect a tout ce qu’il faut pour devenir un leader mondial du marché des protéines alternatives. »

« Ce nouveau tour de financement ambitieux valide le positionnement unique d’Ÿnsect et confirme la maturité sans égale de son approche validée dans l’usine de Dole. Nous accompagnons Antoine Hubert
et son équipe depuis 2014 et sommes ravis de pouvoir continuer via le Fonds Ecotechnologies géré par Bpifrance dans le cadre des Investissements d’Avenir et désormais également de Large Venture», expliquent Gilles Schang, directeur adjoint du pôle Ecotechnologies et Mailys Ferrere, directrice Large Venture chez Bpifrance.

Ÿnsect en quelques chiffres :
· Fondée en 2011
· 175 millions de dollars levés en 7 ans
· 105 collaborateurs en France
· 25 brevets (1er détenteur mondial de brevet sur les insectes)
· 15 partenariats de recherche
· Une première unité à Dole, dans le Jura ouverte depuis 2016
· Une seconde unité à Poulainville, dans les Hauts-de-France, pour laquelle des autorisations sont en cours de dépôt
Conseils :
Banque : Jefferies (Philippe Le Sann et Joseph Benito Sanz)
Avocats Société : Baker & Mc Kenzie (Mathieu Grollemund et Helene Parent)
Avocats Investisseurs : Orrick (Olivier Edwards), Gide (Pierre Karpik, Louis Oudot de Dainville), Luchtenberg (Jeremie Swiecznik), Bignon Lebray (Neil Robertson), Lamartine Avocats (Fabien Mauvais).

A PROPOS D’ŸNSECT
Ÿnsect est une jeune entreprise française leader mondial dans l’élevage d’insectes et leur transformation en ingrédients premium à forte valeur ajoutée. Créée en 2011, Ÿnsect vise à faire des insectes une ressource majeure et de grande qualité pour l’alimentation des animaux domestiques, des poissons et des plantes, comme les protéines ŸnMeal qui présentent de hautes qualités nutritives et des bénéfices santé, avec un outil industriel performant et respectueux des écosystèmes. Alors que la demande mondiale de protéines est en forte croissance, Ÿnsect apporte ainsi une solution naturelle et durable. Ÿnsect met en œuvre une technologie propriétaire innovante, protégée par 25 brevets, pour développer des Fermilières®, fermes verticales permettant d’élever le Molitor avec un faible impact de surface. Avec plus de 175 millions de dollars levés depuis sa création, Ÿnsect emploie 105 collaborateurs en France, fait fonctionner un pilote en France depuis 2016, où la technologie a été développée, et pose les premiers jalons de son développement international. En 2019, Ÿnsect construira une grande unité d’échelle commerciale dans les environs d’Amiens, avec une capacité de production dépassant tous les sites existants.

Contact presse Ÿnsect : Image 7
Lauranne Guirlinger – lguirlinger@image7.Fr – 06 48 26 21 73
Roxane Planas – rplanas@image7.fr – 01 53 70 74 18 / 06 37 05 84 42

A PROPOS D’ASTANOR VENTURES :
Astanor Ventures, investisseur à impact social, réunit des capitaux, une expertise sectorielle approfondie et une longue expérience dans l’exploitation de technologies perturbatrices pour créer un avenir d’aliments nourrissants, régénérateurs, fiables et ultra-frais. Cofondée par Eric Archambeau, un entrepreneur devenu investisseur et qui a soutenu certaines des start-ups les plus prospères d’Europe, notamment Betfair, Xing et Spotify, Astanor Ventures aide des fondateurs ambitieux et déterminés à créer des entreprises mondiales dans le secteur agroalimentaire durable. Pour plus d’informations, visitez le site www.astanor.com

A PROPOS DE BPIFRANCE, DES FONDS ECOTECHNOLOGIES ET LARGE VENTURE :
Bpifrance finance les entreprises – à chaque étape de leur développement – en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation et à l’international. Bpifrance assure aussi leur activité export à travers une large gamme de produits. Conseil, université, mise en réseau et programme d’accélération à destination des start-ups, des PME et des ETI font partie de l’offre proposée aux entrepreneurs.
Grâce à Bpifrance et ses 48 implantations régionales, les entrepreneurs bénéficient d’un interlocuteur proche, unique et efficace pour les accompagner à faire face à leurs défis.
Souscrit par la Caisse des Dépôts et doté de 225 millions d’euros dans le cadre de la mise en œuvre des actions du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) confiées à l’ADEME, le fonds Ecotechnologies est géré par Bpifrance. Il investit des tickets de 2 à 10 M€, en recherchant systématiquement un co-investissement pari passu avec des acteurs privés dans une logique d’investisseur avisé. Il cible des opérations en fonds propres et quasi fonds propres pour des prises de participation minoritaires dans des PME innovantes, principalement établies en France et non cotées.
Le fonds Large Venture, doté d’un milliard d’euros, a investi depuis 2013 dans 37 sociétés dans les secteurs prioritaires de la santé, du numérique et de l’environnement ayant de forts besoins capitalistiques. Large Venture est un investisseur minoritaire actif dans la gouvernance de sociétés déjà financées par des VCs ou ayant déjà un chiffre d’affaires significatif. Capable d’investir des montants supérieurs à 10 millions d’euros, Large Venture assure le continuum de financement en fonds propres des acteurs du capital-innovation qui interviennent plus tôt dans le développement de l’entreprise.

Intervenants :
Yassine Soual, chargé d’investissement Bpifrance Large Venture
Edouard Combette, directeur de participations fonds Ecotechnologies de Bpifrance
Cindy Ung, chargée d’investissement Bpifrance Large Venture
Contact presse :
Annelot Huijgen – annelot.huijgen@bpifrance.fr – 01 41 79 94 48

A PROPOS DU PROGRAMME D’INVESTISSEMENTS D’AVENIR :
Doté de 57 milliards d’euros, le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement, a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire. Six priorités nationales ont ainsi été identifiées afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois :
• l’enseignement supérieur, la recherche et la formation,
• la valorisation de la recherche et le transfert au monde économique,
• le développement durable,
• l’industrie et les PME,
• l’économie numérique,
• la santé et les biotechnologies.
Le troisième volet du PIA, le PIA3, s’inscrit dans le cadre du Grand Plan d’Investissement (GPI) présenté par le Premier ministre le 25 septembre 2017.
Pour en savoir plus sur les investissements d’avenir : http://www.gouvernement.fr/secretariat-general-pour-linvestissement-sgpi Twitter : @SGPI_aveni

Contact presse :
Vincent Deshayes – 01 42 756458 – vincent.deshayes@pm.gouv.fr

A PROPOS DE TALIS CAPITAL:
Talis Capital est une société d’investissement en capital de risque unique en son genre, financée par un groupe d’entrepreneurs prospères et stratégiques à valeur nette très élevée. Axée sur le soutien des technologies logicielles émergentes, Talis a investi plus de 500 millions de dollars en transactions depuis 2009 et son portefeuille comprend Darktrace, Onfido, iwoca, Pirate Studios, Luminance, Threads, Oh My Green pour n’en nommer que quelques-uns. Talis se concentre sur l’établissement de partenariats à long terme et tire parti de son réseau exclusif d’investisseurs pour créer des opportunités. L’équipe est à la recherche d’entreprises innovantes à forte croissance, avec des entreprises qui définissent le secteur et des modèles d’affaires attrayants.
https://www.taliscapital.com

A PROPOS DE COMPAGNIE DU BOIS SAUVAGE :
La Compagnie du Bois Sauvage est une société d’investissement, cotée sur NYSE Euronext Bruxelles, dont l’actionnaire principal est familial et stable. Sa volonté est de se concentrer sur un nombre limité d’investissements cotés ou non, principalement industrielles. Elle a pour objectif de se réserver les moyens nécessaires au développement des sociétés du Groupe. Elle souhaite être proche des entreprises dans lesquelles elle investit et participer à la définition des orientations stratégiques. https://www.bois-sauvage.be/

A PROPOS DE FINASUCRE :
Finasucre produit différents types de sucre à partir de la canne et de la betterave et les commercialise auprès de clients industriels et de détaillants. Finasucre possède des usines en Belgique, aux Pays-Bas, en République démocratique du Congo, en Australie, en Chine et aux États-Unis. Finasucre se diversifie également dans différents secteurs et investit directement ou indirectement dans des sociétés qui présentent un potentiel de croissance important. https://www.finasucre.com/fr/finasucre/

A PROPOS D’IDINVEST PARTNERS :
Avec 8 milliards d’euros sous gestion, Idinvest Partners est un acteur reconnu du Private Equity mid-market en Europe. Idinvest Partners a développé plusieurs expertises complémentaires en capital innovation & croissance à destination d’entreprises européennes jeunes et innovantes; en dette privée mid-market (unitranche, prêts senior et financements subordonnés); en investissements primaires et secondaires dans des sociétés européennes non cotées; et en activités de conseil en Private Equity. Créée en 1997, Idinvest Partners était une filiale d’Allianz jusqu’en 2010, date à laquelle la société est devenue indépendante. En 2018, Idinvest Partners est devenue une filiale d’Eurazeo, société mondiale d’investissement de premier plan qui gère directement et indirectement 17 milliards d’euros d’actifs diversifiés, dont près de 11 milliards pour compte de tiers investis dans un portefeuille de plus de 300 entreprises. https://www.idinvest.com/fr

A PROPOS DE HAPPINESS CAPITAL :
La mission de Happiness Capital est de permettre aux entrepreneurs de co-créer un monde plus heureux. Nous sommes une société mondiale de capital-risque basée à Hong Kong avec des investissements en Europe, aux Etats-Unis, en Israël et en Chine. Happiness Capital est agnostique à l’égard du stade de développement, mais s’oriente vers les investissements de démarrage. Les verticaux que nous investissons sont très ouverts dans la mesure où les produits innovants permettent aux consommateurs d’atteindre un bonheur durable et réel. Nos secteurs verticaux actuels couvrent l’alimentation/agriculture, la santé/médecine, l’éducation, le vieillissement heureux, le divertissement et l’Est+Ouest. Puisque Happiness Capital est un fonds toujours vert, nous encourageons les entrepreneurs à continuer à créer des valeurs sans contrainte de temps pour la sortie. En plus des investissements directs, Happiness Capital investit également dans des fonds de capital-risque pour former un réseau mondial de capital-risque afin d’offrir plus d’impact et de soutien  » bonheur  » aux communautés en démarrage dans le monde. www.happinesscapital.com

A PROPOS DE PICARDIE INVESTISSEMENT GESTION :
PICARDIE INVESTISSEMENT GESTION est une société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et gère près de 80 millions d’euros répartis sur 3 sociétés de capital-risque (SCR). Sa vocation est d’accompagner, par le biais d’apport en fonds propres (de 0.1 M€ à 5 M€), les entrepreneurs locaux afin de rendre possible leurs projets d’entreprises, que ce soit en création, développement ou transmission. Au total, notre équipe d’investisseurs accompagne 50 participations. La forme juridique des SCR gérées, SA « perpétuelle », et la patience de leurs actionnaires permettent d’accompagner les entreprises sur une longue durée. Si la durée d’intervention moyenne est de 5 à 7 ans, il arrive régulièrement aux SCR d’accompagner des entreprises beaucoup plus longtemps, dans la mesure où elles nous présentent des projets de croissance sans cesse renouvelés. http://www.picardie-investissement.fr/

A PROPOS DE CREDIT AGRICOLE BRIE PICARDIE EXPANSION :
Filiale du Crédit Agricole Brie Picardie, Brie Picardie Expansion est l’entité dédiée au capital-investissement et à l’accompagnement des entreprises de la Somme, de l’Oise et de la Seine-et-Marne. Brie Picardie Expansion a pour principal objectif d’accompagner les dirigeants de PME et ETI dans leurs phases de développement ou de transmission en prenant une participation minoritaire au capital, seule ou aux côtés de co-investisseurs. Brie Picardie Expansion investit entre 2 et 5 M€ par opération et accompagne actuellement une vingtaine d’entreprises dans tous les secteurs d’activité. https://www.ca-briepicardie.fr/

A PROPOS DE CAISSE D’EPARGNE HAUTS-DE-FRANCE CAPITAL :
CE HDF CAPITAL est une société d’investissement régionale créée à l’initiative de la Caisse d’Epargne Hauts de France. Elle a vocation à investir dans des opérations concernant des entreprises présentant un réel potentiel de croissance, de rentabilité et de valorisation. CE HDF CAPITAL peut investir seul ou en co investissement avec des tickets unitaires allant jusqu’à 2 M€ en un ou plusieurs tours. Dans un objectif de valorisation du patrimoine commun mais soucieuse de préserver l’indépendance du management, CE HDF Capital s’inscrit comme un partenaire minoritaire de proximité, force de proposition sans toutefois s’immiscer dans la gestion quotidienne des affaires. En tant qu’actionnaire minoritaire et de proximité, ses investissements reposent sur un accompagnement des dirigeants ou des repreneurs de sociétés, dans une perspective de partenariat au service du développement des entreprises. Par des apports en fonds propres et quasi fonds propres, elle contribue au financement des entreprises régionales dans leur croissance et dans leur transmission.

A PROPOS DE QUADIA :
Fondée en 2010 à Genève, Quadia est spécialisée dans les investissements à impact direct, par le biais d’actions, de dettes et de fonds. Conformément à sa mission  » nous finançons les solutions pour une économie régénérative », Quadia s’adresse aux entreprises qui ont positionné leur développement stratégique sur des produits et services qui contribuent directement à une économie régénérative, plus particulièrement dans les domaines de l’énergie intelligente, de la consommation durable et de la production alimentaire durable. Depuis sa création, Quadia a financé 40 entreprises, projets et fonds d’investissement à travers l’Europe pour l’équivalent de 180 millions de dollars. Quadia est basée à Genève, en Suisse. Visitez www.quadia.ch

A PROPOS DE DEMETER :
Demeter est un acteur majeur européen du capital investissement pour la transition énergétique et écologique. Ses fonds investissent de 500 k€ à 30 M€ pour accompagner les entreprises du secteur à tous les stades de leur développement : startups innovantes, PME, ETI en forte croissance et projets d’infrastructure. L’équipe de Demeter compte 35 personnes basées à Paris, Grenoble, Metz, Madrid & Münster, gère 1 000 M€ et a réalisé 120 investissements depuis 12 ans. Le fonds EMERTEC 5 est dédié au financement en amorçage de sociétés technologiques innovantes. Ce fonds, doté de 50 M€, a été levé avec le soutien du Fonds National d’Amorçage (FNA) géré par Bpifrance Investissement dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir et du Fonds Européen d’Investissement (FEI) au travers du Programme-cadre de l’Union Européenne pour la Compétitivité et l’Innovation (CIP).
https://demeter-im.com/

A PROPOS DE VVNP VENTURES :
Basé à Singapour, VVNP Ventures (VVNP) est le premier fonds de capital-risque en Asie qui se concentre exclusivement sur la recherche de solutions perturbatrices pour notre système alimentaire mondial. VVNP utilise une approche d’investissement disciplinée fondée sur l’identification des problèmes mondiaux existants au sein de la chaîne de valeur grâce à des engagements actifs avec un réseau solide d’experts universitaires et industriels.
Sans limites géographiques, VVNP s’efforce de découvrir des solutions et des technologies qui changent la donne et qui peuvent être appliquées à l’échelle mondiale, en particulier en Asie. Depuis sa création, VVNP a réalisé plusieurs investissements, notamment Ϋnsect en France, Nuritas en Irlande, Mitte en Allemagne, In Ovo aux Pays-Bas et ViAqua en Israël. http://visviresnewprotein.com/